“Je dois” : comment cette expression vous empêche de trouver votre place dans la société

« Je dois finir mes études »

« Je dois travailler »

« Je dois me marier »

Qui n’a jamais prononcé au moins l’une de ces phrases ? Mais pourquoi “doit-on” ? Pourquoi ne pas faire tout simplement ?

Saviez-vous que le simple fait de dire « je dois » vous empêchait de progresser ? Si vous avez l’impression de stagner, si vous n’êtes pas épanoui ou si vous ne vous sentez tout simplement pas à votre place, c’est que vous pensez “je dois” au lieu de “je veux”. Une fois que vous faites quelque chose parce que “vous devez le faire”, vous vous imposez des limites.

Au lieu de chercher à savoir “ce que vous devez faire”, pensez à “ce que vous voulez faire”. C’est l’unique moyen de trouver sa place dans ce monde.

Des barrières qui vous empêchent de vous sentir à votre place

Tout s’explique par un simple fait. L’être humain a tendance à s’imposer à lui-même 3 barrières émotionnelles qui portent atteinte à son épanouissement et entravent son évolution.
Tout d’abord, il y a ces choses que nous pensons devoir faire parce que c’est ce que tout le monde a toujours fait. Je les appelle « les règles passées».

  • Aller à la fac juste après le collège
  • Trouver un bon travail pour percevoir un bon salaire
  • Se marier très tôt et avoir des enfants

Ce sont des fausses règles que nous nous infligeons parce que nous pensons fortement que ces choses « doivent être faites ».

Ensuite, il y a les limites que nous nous imposons dans notre vie de tous les jours. Il s’agit des croyances limitantes qui nous confortent dans l’idée « qu’on ne peut pas ». Et donc, « on doit ».

« Je ne peux pas me permettre de prendre des vacances, je dois travailler pour subvenir à mes besoins. »

« Je ne peux pas trouver un bon boulot en tant qu’artiste, je dois choisir médecine comme mes parents l’ont toujours voulu. »

« Je ne peux pas faire le tour du monde maintenant, je dois d’abord aller à la fac. »

Et enfin, il y l’avenir, celui que nous craignons. Nous pensons que ce que nous désirons intensément n’est tout simplement qu’une utopie, un rêve imaginaire, parce que nous n’avons pas pu l’obtenir par le passé.

Vous ne devez plus : faites-le ! Trouvez votre place dans la société

Lancez-vous dans cette nouvelle aventure ! Prenez des cours de dessin ! Écrivez ce livre ! Achetez cet instrument de musique ! Faites ce voyage que vous prévoyez depuis des lustres ! Sortez et profitez de la vie !

Retenez tout simplement ceci : « Vous ne devez pas faire quoi que ce soit ». S’il y a quelque chose que vous voulez, donnez-vous les moyens de l’obtenir. Si vous brûlez d’envie de le faire, faites-le tout simplement. Il faut juste trouver le moyen d’obtenir ce que vous désirez.

Ne vous sentez pas obligé de faire comme tout le monde. Ne cherchez pas à réaliser les rêves des autres. Donnez-vous la possibilité de découvrir vos propres rêves. Faites vos propres expériences. C’est là que votre chemin se révélera à vous. Et vous trouverez à coup sûr la place qui vous est réservée dans ce monde.

Bob Marley le disait si bien : « Je ne travaille pas pour l’argent. Je n’ai pas envie d’être une superstar. Je veux juste faire ce que Dieu me dicte. Ce que je préfère, c’est chanter simplement. » La sagesse et l’espoir (2011)